InfiltrationAprès plusieurs mois (années), le promoteur SAFIR n'a toujours pas réglé une bonne partie des réserves soulevées par les membres du conseil syndical. 

A ce titre, il subsiste une infiltration, provenant de la toiture ou du mur, qui réapparait à chaque forte pluie. Nous avons pensé à faire cesser la pluie. Mais nous avons essuyé une pluie de reproches.

Force est donc de constater que le travail bien fait est toujours récompensé !

Mais chacun à sa propre grille de critères. Celle du promoteur SAFIR n'est pas la même que celle d'une personne qui s'endette pour 10, 15 ou 20 ans !